Notre histoire

Depuis plus de 40 ans, l’organisation GS1 évolue dans l'univers des nouvelles technologies. De découverte en création, voici les grandes dates de GS1.

 

Joe Woodland dépose le brevet du système de lecture du code à barres.

Les leaders de l'industrie et de commerce aux États-Unis ont sélectionné une norme unique pour l'identification du produit - Universal Product Code (UPC) parmi sept autres options. Ce a été le premier «code à barres GS1».

Le Uniform Code Council (UCC), Une organisation à but non lucratif a été créée aux États-Unis pour normaliser et gérer les codes UPC.

26 Juin 1974 à 8h01: Le premier code à barres GS1 d’un paquet de chewing gum Wrigley est scanné pour la toute première fois dans un supermarché Marsh dans l’Ohio aux États-Unis.

Douze pays européens ont créé le standard européen EAN (European Article Numbering). Un 13ème chiffre est ajouté au code UPC pour former un nouveau. Ce dernier devient une norme internationale pour l’identification.

Une association EAN International (European Association of Numbering) à 12 membres fondateurs de pays européens a été créée. Sise à Bruxelles, EAN a lancé le nouveau système d'identification EAN pour améliorer l'efficacité de la chaîne d'approvisionnement dans le secteur de la distribution.

Lancement d’un standard d’identification des emplacements, appelé maintenant la GLN : Global Location Number.

Les normes de codification s’enrichissent avec une nouvelle norme appelée EAN/UCC pour identifier les unités logistiques. Ce code a permis d’inclure des informations supplémentaires sur le produit dans un même code à barres pour la première fois,

L’UCC et L’EAN International ont signé un accord de coopération pour co-gérer les normes mondiales de codification. 45 pays dans le monde adoptent ces normes. La publication de la première norme mondiale d’échange de données électronique. Cette norme permet aux entreprises de standardiser les transactions commerciales échangées entre eux.

- 17 Mars : Création d'une filiale de GS1 en Tunisie qui s'appelle Tunicode.
- L'organisation EAN confirme sa vocation internationale : 200 000 membres sur les 5 continents.

affiliations d’EAN Maroc à EAN International

Les standards EAN.UCC se sont étendu vers le secteur de santé pour la première fois

L’Institut de Technologie du Massachusetts a lancé l'Auto-ID Center pour conduire à la normalisation des étiquettes RFID et les codes électroniques de produits (EPC), un identifiant universel qui fournit une identité unique pour chaque instance de chaque article

Une nouvelle norme EDI pour les normes de messagerie de l'entreprise en utilisant XML est publiée

EAN International réunit plus de 600 000 membres représentant 101 pays. 5 milliards de transactions sont réalisées chaque jour grâce aux standards EAN, UCC (Uniform Code Council).

EPCglobal est formé pour initier le développement et l'adoption de l'Electronic Product Code (EPC) et la RFID dans le monde

DataMatrix, un symbole à deux dimensions est approuvé. Ce code permet de coder plus d’informations dans un symbole plus petit.

Lancement du Réseau mondial de synchronisation des données (GDSN) - une initiative mondiale, basé sur Internet qui permet aux partenaires commerciaux d'échanger efficacement les données de base du produit

La première norme RFID (Radio Frequency Identification) norme est publiée - EPC Gen2 définit les exigences physiques et logiques pour les tags et lecteurs RFID UHF.

EAN International devient GS1 - le nouveau nom de cette organisation désormais véritablement mondiale.

EAN Tunisia devient GS1 Tunisia

Introduction d’un nouveau code à barre pour la caisse GS1 DataBar

GS1 a fêté son 40ème anniversaire

GS1 Tunisia a fêté son 20ème anniversaire

le lancement du catalogue Electronique Maghrébin Mantooj